La pomme qui rougit – Du bout des doigts de Céline Musmeaux

0
43

Peut-on refaire confiance aux autres quand ils ont été notre plus grand ennemi ?
Tout juste âgée de dix-sept ans, Lola n’a pas mis les pieds dehors depuis six mois.
Victime de moqueries au lycée, elle s’est enfermée dans son monde pour fuir cette réalité qui l’a traumatisée. Ainsi, elle préfère la solitude et la sécurité de son foyer à la dureté du regard des autres.
Totalement dépassés par la situation, ses parents ne savent plus comment la gérer. Aussi, ils décident de l’envoyer vivre chez ses grands-parents pour qu’elle se ressource.
Mais dès son arrivée au village, Lola attire l’attention de Sasha, le petit-fils des voisins.
Sensible à sa détresse il se met en quête de toucher du bout des doigts l’adolescente en proie à un mal-être profond. Réussira-t-il à sortir Lola de la prison dans laquelle elle s’est réfugiée ?

Merci à Netgalley et aux éditions Nymphalis pour leur confiance

J’avais déjà il y a quelque temps découvert la plume de Céline Musmeaux à travers le roman dans mes veines et j’avais été agréablement surprise. J’ai voulu recommencer l’expérience avec son dernier roman en date et ce fut de nouveau une belle surprise !

Lola est une jeune fille de dix-sept ans, mais qui se sent morte depuis ses seize. Elle vit du harcèlement scolaire, on s’en prend à elle sur les réseaux sociaux, en cours. Au point qu’elle finit par avoir de la phobie scolaire et ne plus du tout aller en cours. Ses parents se sachant plus quoi faire, décide de lui faire prendre le grand air en la laissant chez ses grands-parents.

Ici elle découvrira dans ce trou paumé, Sacha, un jeune homme de dix-huit ans. Direct, lorsqu’il la voit il revoit dans le regard de la jeune fille une profonde souffrance qu’il connaît trop bien, il va se mettre en tête de l’aider, de la sauver.

Comme vous le savez bien, j’aime les histoires qui parlent du harcèlement scolaire, étant passées par là, je sais que trop bien ce que c’est. La puissance des mots dans cette histoire était vraiment forte. Céline Musmeaux décrit à la perfection la souffrance ressentie par Lola, mais également le sentiment d’être perdu de Sacha.

On découvre deux jeunes adolescentes perdues et détruit. Ils ne croient plus en l’avenir. Ils ne savent pas comment être de nouveau heureux et remonter la pente. Pourtant, ensemble ils vont réussir à se redonner le sourire.

Ils vont s’aident. Ils sont des bouées de sauvetage pour l’autre. C’est touchant, c’est bouleversant et super bien écrit. Je sais que je me répète, mais je suis vraiment charmée par l’écriture de Céline Musmeaux. Quand je vois le nombre de roman qu’elle écrit en si peu de temps, je me demande comment elle arrive à écrire des histoires si belles et puissantes en un laps de temps si court.

En conclusion, du bout des doigts est une jolie histoire d’une jeune fille harcelée et ayant l’impression d’avoir tout perdue, même son avenir. Mais auprès de Sacha elle va apprendre qu’il lui est encore possible d’être heureuse. Elle est peut-être morte là –bas, mais elle peut revivre ici. Une sublime histoire d’amour !

 
@lapommequirougit @Pomme___Rouge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire
Merci de renseigner votre nom